Mode frugalité enclenché: les vignettes de stationnement

Je travaille à Montréal. Je suis attachée à un cégep mais je suis appellé à me déplacer dans différents milieux de stage sur l’île de Montréal ou même sur la rive-sud. Ça ne me dérange pas trop, hormis pour le maudit stationnement.

Par chance, il y a un énorme stationnement à mon cégep. Je peux acheter une vignette n’importe quand puisque j’y suis employée, privilège que les étudiants n’ont pas. Parait que ça se vend des vignettes sur le marché noir. Peu importe, pour un employé, c’est le paradis d’avoir sa vignette. Pas pour moi. Pourquoi? Le prix.

Je dois débourser 240$ par an de ma poche, soit 20$ par mois, pour me stationner en toute quiétude. Si je travaillais du lundi au vendredi au cégep, j’y penserais. Mais comme mentionné plus haut, il y a des semaines que je n’y suis même pas, puisque je suis en stage ailleurs. Et on ne parleras pas du congé des Fêtes ou d’été (quoique je travaille même en saison estivale), alors que je paie et clairement je suis ailleurs qu’au boulot.

J’ai acheté deux fois des vignettes. La première fois il y a un an, puisque je savais à peine le chemin pour me rendre à mon travail et que je n’avais aucune idée que je serais très peu présente au cégep. J’avais pris une vignette de six mois, puisque c’était un nouvel emploi et que, si jamais j’aimais pas ça, ça m’aurait fait suer de payer pour un an.

Finalement, j’adore ma job. Je renouvèle ma vignette pour six mois. Pas un an, car à l’époque je ne savais pas si j’allais garder mon emploi, puisque mon conjoint pouvait se faire offrir un poste partout au Québec. Finalement, on change de région mais on se rapproche de mon boulot, yeah !

C’est alors que ma vignette de stationnement expira la semaine passée. Pis que, débourser 240$ pour une nouvelle, ça me tentait pas. Un peu d’exploration autour du cégep m’a montré qu’il y avait des endroits désignés pour se stationner, à quelques minutes de marche. Depuis lundi, je marche de 500 à 600 mètres pour aller travailler. Pis j’en suis pas morte. Pis ça m’aide à être plus active au quotidien.

Gagnante sur tous les bords pour le moment, on s’en reparlera quand il ferait – 10000 cet hiver. Mais pour l’instant, je suis riche de 20$ de plus par mois :D!

Publicités

2 réflexions sur « Mode frugalité enclenché: les vignettes de stationnement »

  1. Très belle maison ! Impressionnante, une vraie maison d’adulte, grande, finie, familiale… une maison « à l’américaine » pour nous Européens, on ne tombe pas trop sur ces formats-là ici ! mais vous y serez très bien. Et comme disait Voltaire, « Il faut cultiver son jardin »… là vous pourrez !

    1. Oh merci, c’est gentil ! En effet, j’ai déjà eu une connaissance d’Europe qui m’avait passé le commentaire la première fois qu’il a vu des maisons à l’américaine, très différentes des européennes. 🙂 On a tendance à aimer ça très grand au Québec, pour rien selon moi donc je suis contente qu’on ait choisi une maison assez grande mais pas trop, c’est assez pour un couple et un chien !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s