Planifier son potager de printemps (partie 1)

La plupart des jardiniers font des plans pour une seule saison, celle d’été. Je suis des groupes Facebook sur le jardinage et je suis étonnée de voir les mythes qui sont encore bien ancrés, tel qu’on ne peut rien planter en terre avant la pleine lune de mai-juin (sérieux WTF!).

Or, si vous voulez obtenir le maximum de votre potager, vous pouvez très bien en planifier un de printemps, un d’été et un d’automne/hiver. Ça se fait avec une méthode stratégique et si dame nature coopère. En 2016, lors de ma première expérience, j’ai réussis à cueillir de la salade de mai à décembre. En 2017, malheureusement mes semis ont été dévorés et j’ai décidé de ne pas tenter un potager d’hiver par manque de temps. Mais en 2018, je veux vraiment tenter d’avoir des récoltes le plus tôt  ET le plus tard possible. Je dois donc dès maintenant prévoir mon potager en conséquence.

Pour cela, je fais ce qu’on appelle de la culture intensive. Attention, vous allez voir mes extraordinaires talents comme graphiste.

Ici, ce que je vois lorsque les gens planifient leur potager et qu’ils plantent tout en même temps, au mois de juin.

erreur 1.png

Voici ce que je fais: dès AVRIL, je plante dans le jardin (si la terre est un peu dégelée, même quelques cm c’est parfait). Mais je plante seulement des variétés qui aiment le froid:

printemps 1

Je calcule également le nombre de jours jusqu’à maturité, très important. Pourquoi? Parce que dès que mes radis sont près à 30 jours, je plante tout de suite quelque chose par la suite. Si j’ai planté mes radis à la mi-avril, à la mi-mai je peux planter des plants qui aiment mieux la chaleur, comme les haricots, ou replanter des carottes afin d’en avoir petit à petit au cours de la saison et non pas tout en même temps.

printemps 2

Bon désolé pour les images, vous comprendrez que les arts plastiques au secondaire, c’était pas ma matière forte. Mais déjà, en appliquant ce principe, vous doublez votre superficie du potager car vous l’utiliser au minimum 2 fois dans la saison. Évidemment, vous pouvez tripler le plaisir et faire un potager d’automne en suivant le même principe!

Voici des exemples de mon potager l’an passé:

27mai
Des bokchoy au mois de mai! Pas besoin d’attendre la pleine lune !
4juin
Ici j’avais semé le 23-24 avril, 6 semaines plus tard je peux cueillir mes jeunes pousses de salade !
25 juin
Fin juin, j’ai tellement de verdure au potager ! C’est bientôt la fin avec les chaleurs qui arrivent…

Peu à peu que les plants de printemps atteignent leur maturité, je plante mes semis d’été, comme les tomates, courges, concombre, haricots, etc. Choisissez des variétés de printemps qui ont une maturité rapide afin de libérer de l’espace rapidement. Pour la salade, je m’en fous un peu car souvent je sème densément et je cueille les jeunes pousses; dès que j’ai besoin de la place je la prends !

Dans quelques semaines, je vais faire un tableau récapitulatif des plants qu’on peut semer au printemps, tout dépendant de notre dernière date de gel au sol :). J’le sait bien qu’il fait -450 degrés en ce moment mais rien de mieux que de se préparer l’hiver pour entamer au printemps la saison du jardinage !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s