Quoi faire quand on reçoit un gros montant d’argent

En ce moment, je me sens un peu comme ça:

mkms

Je ne le dis pas pour faire ma fraîche ou pour écœurer les gens, loin de là. Je le dis par franchise et parce que, de loin que je me rappelle, je n’ai jamais eu le feeling de recevoir beaucoup d’argent sans m’y attendre. Même quand j’ai réussi à économiser un bon montant pour acheter mon condo locatif, je n’avais pas l’impression d’être riche parce que j’avais l’urgence de l’épargne qui me taraudait sans cesse. Je savais quoi faire de cet argent.

Même au début 2018, quand j’ai établi mes objectifs, je savais que je devais épargner 1125$ par mois, ce qui est pas mal d’argent. Ce montant, c’est si aucune badluck ne m’arrive, si je travaille assez de temps supplémentaire, si je suis disciplinée dans mon budget qui n’a pas grand droit à l’erreur, etc. Pour moi c’était simple; tout surplus allait dans mes différentes catégories si j’étais chanceuse.

Puis, quelques jours plus tard, est arrivé mon accident de voiture. Ma pauvre Corolla est une perte totale. Mon premier réflexe a été de me dire de m’acheter une voiture de valeur équivalente à ce que les assurances allait me donner. Je suis passée à un cheveu de le faire! J’avais déjà plusieurs annonces de Kijiji dans mes favoris et je me préparais à les visiter et faire mon choix. Jusqu’à temps que je décide, avec mon conjoint, de tenter d’avoir qu’un seul véhicule pour une durée indéterminée.

Sincèrement, il y a quelques années, je n’aurais jamais considéré cette idée. Quand j’ai acheté ma Corolla, je voulais quelque chose de plus luxueux. Comme avoir l’air climatisé, des vitres électriques et une voiture « jeune » de 2-3 ans. Là, si mon plan fonctionne, je vais acheter ce que je considère presque une vielle « minoune » : l’air climatisé ne fonctionne plus, la peinture s’écaille et adieu les coussins chauffants que mon popotin adorait dans mon précédent véhicule.

118aaadf-2a96-11e6-815e-11c196ac9a02r
Ceci n’est pas la Civic à mon conjoint, mais la belle peinture s’écaille tranquillement pas vite de cette façon un peu partout sur la sienne. 

Mettons que de downgrader de véhicule ne me chante guère. C’est vraiment l’appât du gain qui me motive: si j’achète la voiture à mon conjoint, j’économise des MILLIERS de dollars maintenant et pour les prochaines années (je croise les doigts de n’avoir pas beaucoup de réparation à faire). J’estime que je vais faire 7000 kilomètres par an maximum ce qui devrait m’aider à ne pas trop avoir de problèmes. Pis si elle me fait fausse route, bah je retournerais sur kijiji et j’aurais tenté ma chance d’économiser un peu entre-temps ;).

Mais revenons à nos moutons:

KZFSwGD
Ok, je sais que ce GIF est too much mais j’ai pas pu m’en empêcher..

J’ai reçu un paquet d’argent des assurances. Dans le genre que c’était vraiment pas prévu dans mon budget et que ça peut couvrir mes dépenses pour le prochain trimestre. De plus, j’ai changé de travail en décembre; alors que j’aurais pu prendre mon mois de vacances d’hiver comme enseignante, j’ai tout de suite commencé à travailler comme infirmière à mon nouvel emploi. Je reçois présentement deux paies de ces deux emplois jusqu’en février, donc double salaire. Sincèrement? J’aurais préféré prendre deux semaines de vacances pour me reposer entre les deux emplois et profiter de ma dernière année à avoir les Fêtes de congé (car comme infirmière, impossible d’avoir des vacances  aux Fêtes même si t’as 30 ans d’ancienneté..).

Donc, en plus du montant pour ma perte totale, je reçois un double salaire. Pas prévu au budget pan toute mais disons que je vais le prendre ;). La question qui m’a chicoté au max par contre, c’est ce que j’allais faire de cet argent. Ben oui! J’arrivais pas à me décider! #jesaisquejemeplainsleventreplein #firstworldproblem

Alors qu’avant d’être en mode frugale, j’aurais probablement dilapidé le tout sur un nouvel ordinateur, du nouveau linge, du matériel de luxe pour mes semis au potager, peut-être même me faire opérer au laser, une dépense qui me tente depuis plusieurs années… Tout ça étant des envies qui me viennent quotidiennement mais que je repousse parce que ce sont pour la majorité des possessions dont je n’ai pas réellement besoin dans le moment. J’ai appris avec le temps à ne pas succomber à l’impulsivité et vraiment me demander si je fais un bon moove en dépensant de grosses sommes d’argent.

Maintenant, je veux vraiment investir cet argent aux bonnes places avant de le dépenser et me retrouver quelques mois plus tard avec des regrets. Voici ce que j’ai décidé de faire et ce que je conseillerais à mes proches s’ils devaient gérer une grosse somme d’argent:

Payer ses dettes en premier

Je pense que c’est inévitable que LE meilleur conseil et de payer nos dettes avant même de penser à se payer quelque chose pour soi. Même si c’est plate de payer nos maudites dettes, on se donne une tape dans le dos à son futur soi à chaque fois. Je remercie la Sorcière Frugale du passé, qui à 23 ans, a décidé de s’occuper de son problème de dettes.

Dans mon cas, il ne me reste qu’une seule dette à 0% d’intérêt. C’est un prêt personnel par une connaissance avec qui j’ai une très bonne relation (ce qui est rare, car la dernière fois que j’ai prêté de l’argent à quelqu’un, ça a complètement chié notre relation). PARCE QUE je ne paie AUCUN intérêt sur ma dette et que la personne est très contente avec les paiements que je lui fais et qu’elle m’encourage même à investir mon argent plutôt que de la rembourser, je ne paierais pas cette dette comme priorité (lol, comment ne pas appliquer mon conseil #1). Mais, si par exemple je n’avais qu’un mini intérêt dessus, je me serais jetée sur cette dette avec une férocité inégalée. Je paie assez d’intérêts à la banque avec mon hypothèque, plus jamais je ne veux payer d’intérêts sur autre chose à moins d’urgence majeure.

Par contre, parce que je me sens quand même comme une maudite profiteuse, je me suis entendue pour doubler mes paiements à mon débiteur. Et probablement pouvoir payer encore plus une fois que mon mariage sera passé. Même si logiquement je suis mieux à investir mon argent, je veux pas traîner ce prêt pour l’éternité.

Fonds d’urgence en deuxième

Si vous n’avez plus de dettes ou que vous désirez payez vos dettes ET construire votre fonds d’urgence.. Go! Perso, je n’utilisais plus de fonds d’urgence depuis quelques années car j’arrivais facilement à les rembourser au fur et à mesure..

Mais là, je me suis dis que j’allais en profiter pour me créer un fonds d’urgence à la YNAB (logiciel de budget que j’utilise depuis quelques années): j’ai mis de côté un mois de dépenses à l’avance. Comme ça, toutes mes paies du mois prochain (février) vont financer mon mois de mars. Je sais exactement combien j’ai pour chaque catégorie. Et, s’il m’arrive une urgence, je n’ai qu’à piger dedans et dealer avec la dite urgence par la suite.

Épargner pour les grosses dépenses en troisième

Hé bien, je ne suis pas idiote: acheter une minoune de 2007 avec au moins 150k à l’odomètre peut amener bien des coûts en réparations. L’avantage est que je connais tous les propriétaires car le véhicule s’est promené dans la famille à mon fiancé. L’historique est nickel. Par contre ça ne veut pas dire que moi, je n’aurais pas de problèmes. J’ai déjà mis de côté le prix de la voiture, les prochains entretiens et en plus un fonds d’urgence juste pour le véhicule. Je vais également doubler mon budget pour les réparations de voiture de 50$ à 100$ juste au cas-où.

Puis, j’ai mis le reste de l’argent dans mon compte d’épargne pour mon mariage. Je peux maintenant dire que je vais fort probablement avoir épargné l’argent nécessaire avant même d’avoir dit « Oui je le veux »!

Remplir ses CELI/REER en quatrième

Les CELI/REER devraient être votre priorité et ce, dès que vous pouvez y cotiser. Faire croître votre argent vous permettra de faire face à tout ce que la vie peut vous apporter (bon comme mauvais)!

J’épargne dans des FNB avec Questrade et Disnat. Tout surplus de mon argent ira dans ces comptes. Je vais probablement dépasser mes objectifs :).

Se payer la traite en cinquième

S’il vous reste quelque chose de votre montant d’argent, je pense que c’est bien le temps de vous payer la traite, non?

Dans un monde idéal, ce serait mes cinq conseils. Mais dans la réalité, c’est très difficile à appliquer. Parfois, la tentation est trop forte pour tout placer cet argent dans des endroits plates tels que mentionnés ci-haut.

Vous sentez que vous vous êtes privés depuis longtemps et vous voulez vous payer la traite? Pourquoi ne pas couper la poire en deux? Utiliser la moitié de l’argent pour acheter ce que vous voulez et utiliser le reste pour améliorer votre situation financière.

Très étrangement, j’ai très peu envie de dépenser mon argent sur des choses plus futiles, même si j’en ai l’occasion. Peut-être parce que je budgète déjà un montant par mois pour des folleries (*tousse* j’ai juste pas dépensé presque 100$ en semences pour le jardin, nonon*tousse*).

J’ai quand même décider de me payer la traite et me gâter avec… Un stéthoscope ! Ouep, je décide de flamber mon argent dans un outil pour le boulot. Ça fait un moment que j’en veux un vrai de vrai, qui va me permettre de mieux ausculter mes patients. Également, je pense que je vais craquer pour une Wormfarm car le vermicompost est vraiment bon pour le potager mais le recueillir dans mon bac fait maison est vraiment chiant… Puis si j’atteins tous mes objectifs financiers, je pense investir dans des lampes DEL pour mes semis et être ainsi plus efficace.

Avant d’acheter tout ça et dépenser 1000$ (ouch!), j’ai écrit mes idées ainsi que la date sur un papier à côté de l’ordinateur. Si dans une semaine (ou plusieurs pour la lampe DEL), je désire encore ces items, que ça rentre toujours dans le budget, je les commande. Parfois l’envie n’est plus là et je sauve des sous sur des dépenses qui me semblent moins importante une fois le désir passé.

Alors voici comment je veux dépenser mon argent « tombé du ciel » (on s’entend que je n’ai jamais souhaité avoir d’accident et que je regrette quand même mon auto qui était une perle sur roues). Avez-vous d’autres solutions qui vous vienne en tête?

Ah pis, pour finir, un autre GIF parce que je le trouvais bien drôle (oui, je passe parfois de bien belles soirées à me demander quel GIF irait bien avec mes articles):

giphy.gif

Publicités

Quand le jeu en vaut la chandelle pour Sorcière Frugale (partie 1)

Tous ceux qui sont retraités jeunes disent la même chose: on doit faire des sacrifices dans notre société de surconsommation afin d’économiser. Parfois, on doit s’auto-infliger un certain niveau d’inconfort afin d’atteindre nos buts ou de se sortir du rouge.

C’est exactement ce que je m’apprête à faire dans les prochaines semaines et je ne sais pas si je vais réussir!

J’ai bien commencé l’année en 2018. Je me retrouve sans voiture, majoritairement parce que les assurances m’ont donné un délai de 48 heures pour m’en trouver une autre et sans me donner le chèque qui équivaut à la valeur de ma défunte Corolla 2012. Puisque je travaillais de soir, les fins de semaine, trouver une remplaçante à ma voiture était quasiment impossible. Mon conjoint m’a proposé qu’on partage sa voiture le temps que j’épluche les annonces sur kijiji.

Sauf que, entre temps, j’ai reçu le montant d’argent de mes assurances, qui excédait ce que à quoi je m’attendais. Et que mon conjoint m’a proposé l’idée la plus farfelue qu’il ait jamais prononcé: « Et si on ne prenait que mon véhicule pour quelques mois? ». Ma mâchoire s’est décrochée et a tombé par terre.

Le contexte:

Mon conjoint s’achète une voiture électrique neuve, au printemps. Une Leaf 2018 pour les curieux. Il désire depuis longtemps une voiture électrique et avait même fait une réservation pour la Tesla 3. Or, comme les délais pour la Tesla sont trop longs pour mon  fiancé, il a décidé de s’acheter la Leaf en attendant sa Tesla.

Il a une Civic 2007 depuis qu’on se connait. Il l’a acheté usagé, l’a payé rapidement et l’a gardé. C’est d’ailleurs ce qui lui a permis d’économiser pour sa Leaf; il a continué à faire ses « paiements » et à mettre l’argent de côté. J’appelle souvent mon amoureux M. Pasfrugal mais je pense que je devrais le renommer ;).

Enfin bref, dans 3-4 mois, il devrait recevoir sa Leaf. Et devoir se départir de sa Civic. Elle n’a pas une trace de rouille, moins de 200 000km à l’odomètre, fiable depuis toujours mais quelques problèmes (genre l’air climatisé ne fonctionne plus et la peinture fait des drôle de designs). Et moi, je n’ai besoin que d’une voiture pour faire maximum 20 minutes de route par jour.  Vous voyez où je veux en venir? Je vais vouloir lui acheter le temps venu. Cela me permettrait d’économiser beaucoup d’argent. Assez pour éradiquer mon prêt personnel et en avoir assez pour acheter la Civic.

Mais.. MAIS! Pour cela, je dois faire un sacrifice que je considère énorme. Je dois vivre sans véhicule. Bien que mon travail soit à 10 minutes de route de mon domicile, y aller en transport en commun me prend 60 minutes, voir plus. Donc je vais devoir refaire 2h+ de trajet par jour, ce que je considère horrible. Je peux y aller à vélo, mais c’est environ 1h30 par jour; je veux tenter l’expérience mais PAS en hiver, ça non. Et je vais devoir le faire graduellement car je ne suis pas assez en forme pour le faire 5 jours/semaine.

Il me reste Uber ou le taxi, mais à 20$+ la ride, je préfère rester avec le transport en commun. De plus, pour compliquer la chose, mon conjoint travaille jour/soir/nuit en rotation et moi, je suis aussi appelée à travailler sur les trois quarts. De quoi rendre le covoiturage un véritable casse-tête ! Pour l’instant, celui qui travaille prend l’auto et l’autre doit vivre sans. Par chance, j’ai accès à des services essentiels à 20-30 minutes de marche ou avec l’autobus local (qui est gratuit, fiou). C’est faisable, mais avec des sacrifices en temps.

On dit souvent à coeur vaillant rien d’impossible. J’embarque dans ce projet fou. Le fait que on le fait à deux et qu’on est motivé m’aide aussi. Je vais sacrer, maugréer, chialer probablement, mais je dois me répéter que… Le jeu en vaut la chandelle!

À suivre dans les prochaines semaines !

Planifier son potager de printemps (partie 1)

La plupart des jardiniers font des plans pour une seule saison, celle d’été. Je suis des groupes Facebook sur le jardinage et je suis étonnée de voir les mythes qui sont encore bien ancrés, tel qu’on ne peut rien planter en terre avant la pleine lune de mai-juin (sérieux WTF!).

Or, si vous voulez obtenir le maximum de votre potager, vous pouvez très bien en planifier un de printemps, un d’été et un d’automne/hiver. Ça se fait avec une méthode stratégique et si dame nature coopère. En 2016, lors de ma première expérience, j’ai réussis à cueillir de la salade de mai à décembre. En 2017, malheureusement mes semis ont été dévorés et j’ai décidé de ne pas tenter un potager d’hiver par manque de temps. Mais en 2018, je veux vraiment tenter d’avoir des récoltes le plus tôt  ET le plus tard possible. Je dois donc dès maintenant prévoir mon potager en conséquence.

Pour cela, je fais ce qu’on appelle de la culture intensive. Attention, vous allez voir mes extraordinaires talents comme graphiste.

Ici, ce que je vois lorsque les gens planifient leur potager et qu’ils plantent tout en même temps, au mois de juin.

erreur 1.png

Voici ce que je fais: dès AVRIL, je plante dans le jardin (si la terre est un peu dégelée, même quelques cm c’est parfait). Mais je plante seulement des variétés qui aiment le froid:

printemps 1

Je calcule également le nombre de jours jusqu’à maturité, très important. Pourquoi? Parce que dès que mes radis sont près à 30 jours, je plante tout de suite quelque chose par la suite. Si j’ai planté mes radis à la mi-avril, à la mi-mai je peux planter des plants qui aiment mieux la chaleur, comme les haricots, ou replanter des carottes afin d’en avoir petit à petit au cours de la saison et non pas tout en même temps.

printemps 2

Bon désolé pour les images, vous comprendrez que les arts plastiques au secondaire, c’était pas ma matière forte. Mais déjà, en appliquant ce principe, vous doublez votre superficie du potager car vous l’utiliser au minimum 2 fois dans la saison. Évidemment, vous pouvez tripler le plaisir et faire un potager d’automne en suivant le même principe!

Voici des exemples de mon potager l’an passé:

27mai
Des bokchoy au mois de mai! Pas besoin d’attendre la pleine lune !
4juin
Ici j’avais semé le 23-24 avril, 6 semaines plus tard je peux cueillir mes jeunes pousses de salade !
25 juin
Fin juin, j’ai tellement de verdure au potager ! C’est bientôt la fin avec les chaleurs qui arrivent…

Peu à peu que les plants de printemps atteignent leur maturité, je plante mes semis d’été, comme les tomates, courges, concombre, haricots, etc. Choisissez des variétés de printemps qui ont une maturité rapide afin de libérer de l’espace rapidement. Pour la salade, je m’en fous un peu car souvent je sème densément et je cueille les jeunes pousses; dès que j’ai besoin de la place je la prends !

Dans quelques semaines, je vais faire un tableau récapitulatif des plants qu’on peut semer au printemps, tout dépendant de notre dernière date de gel au sol :). J’le sait bien qu’il fait -450 degrés en ce moment mais rien de mieux que de se préparer l’hiver pour entamer au printemps la saison du jardinage !!